19 Février : 1er concert // WARDENCLYFFE GALLERY – Austin,TX – by Philippe

Wow ça y est on y est. Démarrage de la tournée. On ne le dira jamais assez mais si Austin s’est auto-proclamé “live music capital of the world” ce n’est certainement pas pour la qualité de sa scène musicale mais pour l’absurde nombre de lieux où jouer dans la ville. C’est assez irréel pour un musicien parisien de base. Je ne sais pas quel est le ratio au m2 mais pour résumé il y a autant de salles de concerts qu’il y a de coiffeurs à Paris. Bref… Wardenclyffe Gallery de prime abord est un de ces lieux supra alternatifs que je qualifierai de “hippie hole”. Ca en est rempli. Jeunes ou vieux, tous le look un peu cheap, une bière à la main, l’air hagard, tout ça légèrement travaillé. La “gallerie” (ça ressemble pas vraiment à une gallerie mais ça s’en approche) est située assez loin dans le east side d’Austin sans que cela soit assez loin pour dissuader les gens de venir. (Est considéré loin tout ce qui dépasse sort de la couronne de l’auto-route I-35) L’extérieur est fait de bric et de brac de lampes, de personnages divers et variés, de statues et d’un petit coin pour faire un feu. Austin il y fait bon mais le soir parfois ça caille alors c’est bienvenue. Pour un européen ça fait un peu look “nimp” mais l’intérieur est plutôt “cosy”. Ce genre de lieu n’existe pas vraiment ou plus vraiment en France. Bref on est gentiment reçu par Katie Rose, une fille à lunettes et cheveux court, on s’installe sans souci puis on se fait interviewer par le magazine Austin Music Fusion dont l’une des journalistes a été intrigué par le kantélé lors d’un précédent concert en trio à Hole In The Wall. Autant dire qu’un mardi à soir à 21h30 l’attendance n’est pas énorme ce n’est pas ridicule non plus et surtout cela se remplit au fur et à mesure donc c’est plutôt bien.

À ma grande surprise, enfin pas grande surprise mais surprise quand même, on joue vraiment bien, alternant morceaux de Château Nowhere, Feather Feather et General Bye Bye. On enchaîne plutôt rapidement les morceaux et Anna dont c’est le 1er concert avec nous semble à l’aise. Une bonne énergie était là. Un bon début. Bonne réponse. La paye est ridicule mais dans la mesure où ce show n’aurait même pas dû avoir lieu on ne s’en plaindra pas trop. Dommage de pas avoir vendu de nos superbes colliers et autres t-shirts screenprintés le jour même par Zack, batteur du groupe à l’atelier de sérigraphie dans lequel il travaille. Qu’à cela ne tienne. Et puis cette fois c’est bien j’en ai pas fait des milliers. Living and learning !

Philippe !

×

Comments are closed.